Naturae, chapeau la nature

Du 26 mai au 7 octobre 2018, l’exposition est imaginée comme un prolongement du week-end festif de remise des prix. Elle présente 86 chapeaux qui ont retenu l’attention du jury.

La scénographie a été confiée à Marion Lyonnais qui connaît bien l’espace, pour l’avoir déjà mis en scène à plusieurs reprises, et notamment lors des précédentes Rencontres en 2016. Tout comme les créateurs et les modistes, elle s’est inspirée des formes et des curiosités de la nature en proposant un cheminement en pente douce, constitué d’ilots elliptiques évoquant les formes à chapeaux. Les chapeaux primés sont présentés, seuls, sur des ilots concaves, tandis que les autres chapeaux sont installés, par groupe de trois ou quatre, sur des ilots convexes. L’ensemble crée une nappe végétale qui peut évoquer un sous-bois ou des strates rocheuses qui se superposent. La couleur choisie, la même pour les ilots et pour les têtes, s’efface au profit des chapeaux.

Ces créations originales célèbrent la nature. Chaque modiste l’a interprétée à sa manière, d’abord par le choix de la couleur (diversité des verts et des bruns) ou de la matière – outre le feutre de poil, on dénombre bien d’autres matières naturelles comme la paille, la laine, le sisal, les plumes, mais aussi, directement cueillies dans la nature, des branches, des graines ou des fleurs séchées. Certains créateurs ont cherché à reproduire la nature et ce qui la compose - insectes, oiseaux, mammifères, champignons, fleurs, feuilles, arbres, mer, terre, champs… D’autres ont plutôt choisi d’évoquer les éléments naturels déchaînés ou apaisés, les saisons, les paysages. Il ne manque parfois que l’odeur d’une fleur ou d’un sous-bois… Leurs chapeaux sont de véritables saynètes presque animées où l’humour, la recherche esthétique et les techniques innovantes se croisent au service de la créativité.  Plus précisément, cinq thèmes ressortent de l'exposition :

Une nature esthétisée
Plusieurs créateurs ont interprété le thème de façon stylisée faisant appel à des techniques ou des matières originales. La nature est ici esthétisée sans toujours être explicitement représentée.

Paysages d’automne 
Autre façon d’aborder le thème : les saisons, et parmi les quatre, l’automne arrive en tête. Privilégiant des tons de bruns et d’orangés, les créateurs ont imaginé des sous-bois humides, couverts de champignons, de mousses ou de feuilles mortes.

Coquillages et fonds marins
Ce plongeon dans les fonds marins donne naissance à quelques belles créations inspirées de la vie maritime.

Un air de printemps
Les fleurs et les oiseaux sont souvent représentés dans les chapeaux. Les fleurs, notamment, ont inspiré plusieurs créateurs qui ont privilégié soit des couleurs vives soit des tons pastel de vert et de rose. Avec les oiseaux, l’ensemble amène un esprit printanier à l’exposition.


Le petit peuple de l’herbe
Pour finir, les insectes apportent de la vie dans l’exposition ! Ils sont présents sur de nombreux chapeaux et les créateurs ont utilisé différentes techniques pour évoquer leurs mouvements et leur légèreté.