Prise en charge
Nos formations peuvent être prises en charge par les OPCO et Pôle emploi selon certaines conditions et en fonction du statut du futur stagiaire.

Travailleurs indépendants
Les travailleurs indépendants dépendent d’un fond d’assurance formation (FAF) déterminé en fonction de la nature de leur activité.

Activité principale (selon le code NAF)

Fonds d’assurance formation

Profession libérale

Fonds Interprofessionnel de formation des professionnels Libéraux (FIF-PL) 

Profession libérale médicale

Fonds d’Assurance Formation de la Profession Médicale (FAF-PM) 

Commerçant et dirigeant non salarié du commerce, de l’industrie et des services

Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise (AGEFICE) 

Artiste auteur

Fonds d’assurance Formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs (AFDAS) 

Artisan, chef d’entreprise inscrit au répertoire (RM) et auto-entrepreneur artisan non inscrit au RM 

Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales (FAFCEA)

Exploitant agricole et chef d’exploitation forestière

Fonds d’Assurance Formation des Entrepreneurs du Vivant (VIVEA) 

Professionnel de la pêche : conchyliculteur, chef d’entreprise de cultures marines

Fonds d’Assurance formation des salariés des moyennes entreprises (AGEFOS PME) 

Le montant du financement des coûts de formation dépend du code NAF de chaque activité et des thèmes de formation retenus par les représentants de la profession.

Les travailleurs indépendants doivent déposer une demande de prise en charge auprès du FAF dont ils dépendent, au minimum 1 mois avant le début de la formation prévue.

Seuls les coûts pédagogiques sont remboursés. Les frais de repas d’hébergement ou de transport ne sont pas pris en charge.

Si plusieurs modules de formations souhaitent être pris en charge, il faut déposer une demande de prise en charge pour chaque module.


Salariés
Si vous êtes salariés, voici la liste des 11 OPCO (Opérateurs de Compétences) qui ont reçu l’agrément du ministère du travail pour participer au financement des actions de formation professionnelle : 

  • OPCO COMMERCE (vente, négoce, commerce de détail, commerce de gros…)
  • ATLAS (assurances, banques, finances)
  • SANTE (hospitalisation, établissements médico-sociaux)
  • AFDAS (presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, radio, audiovisuel, télécommunication…)
  • COHESION SOCIALE (centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle emploi, régie de quartier, HLM…)
  • ENTREPRISES DE PROXIMITE (artisanat, professions libérales…)
  • ENTREPRISES ET SALARIES DES SERVICES A FORTE INTENSITE DE MAIN D’ŒUVRE (chaînes de restaurants, portage salarial, enseignement privé, restauration rapide, activité du déchet, travail temporaire…)
  • OCAPIAT (les entreprises et exploitations agricoles, les acteurs du territoire et les entreprises du secteur alimentaire…)
  • OPCO 2i (industrie, métallurgie, textile…)
  • CONSTRUCTION (bâtiment, travaux publics)
  • MOBILITE (ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageur, tourisme…)

La prise en charge du (des) module(s) de formation est possible seulement si le thème choisi entre dans le champ d’intervention de l’OPCO. Il convient de se rapprocher de chaque OPCO pour connaître leurs conditions.


Demandeurs d’emploi
Les formations peuvent être prises en charge à partir du moment où celles-ci sont justifiées vis-à-vis du parcours professionnel du demandeur ou de sa reconversion.

Deux possibilités de financement :

  • L’AIF (Aide Individuelle à la Formation) : Pôle Emploi prend en charge le financement d’une formation sous certaines conditions. Le conseiller doit valider le parcours du demandeur et la formation doit être en lien avec le projet de reconversion. Les dispositions de la formation doivent correspondre aux critères de Pôle Emploi.

Il convient de prendre contact avec son Conseiller Pôle Emploi. 

  • Le CPF (Compte Personnel de Formation) : Chaque salarié cumule des heures de formation tout au long de son existence professionnelle. Il peut les utiliser comme demandeur d’emploi à condition que cette formation soit certifiante et reconnue au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

À ce jour, les modules de formation dispensées dans le cadre du centre de formation ne sont pas certifiantes et donc ne sont pas éligibles au CPF.

 

Personnes atteintes d’un handicap
Pour les personnes atteintes d’un handicap, il convient de se rapprocher de l’AGEFIPH pour le financement des formations.