Voyages au bout du feutre

Nouvelle exposition du 13 mai au 1er octobre 2017

De la Mongolie à l’Europe, l’Atelier-Musée propose un grand voyage à la découverte du feutre. Débutant il y a près de 7000 ans, les techniques de feutrage ont été transmises jusqu’à nos jours et sont aujourd’hui revisitées par les designers. L’exposition présentera une centaine de créations contemporaines dans l’ancienne chaufferie ainsi que dans l’exposition permanente, mettant en lumière les artisans feutriers, stylistes et artistes qui par leur création témoignent des nombreuses possibilités qu’offre ce matériau.

Implantée dans la cour de La Chapellerie, une yourte accueille le visiteur le temps de l’exposition et rappelle que l’origine du feutre se situe en Asie centrale. Cet habitat traditionnel des nomades mongoles est recouvert de pièces de feutre plaquées contre un treillis circulaire et sur des lattes. Une bâche décorée permet de protéger l’ensemble contre les intempéries. A l’intérieur, une exposition de photographies a pris place et vous transporte au cœur des steppes où subsiste encore le mode de vie traditionnel des éleveurs de yacks, chevaux, moutons,…

De nombreuses fouilles archéologiques permettent d’affirmer que les origines remontent au néolithique avec la découverte d’une tenture murale en Anatolie datant de 6 400 ans avant J.C. Dès la préhistoire, les nomades fabriquaient leurs vêtements, accessoires (bottes et chapeaux), tapis et tentes en feutre. Malgré leur connaissance du tissage, ils préféraient le feutre, formidable isolant, protecteur du froid et de l’humidité. La technique du feutre se perd en Europe Occidentale à la suite du déclin de l’Empire Romain. Ce sont les croisés qui rapportent cette technique de Constantinople et qui a été essentiellement utilisé pour la fabrication de chapeaux comme en témoigne l’histoire de Chazelles-sur-Lyon.

Le renouveau de cette matière apparaît en Europe du Nord et Aux Etats-Unis à partir des années 1960. En France, ce n’est que dans les années 1990 que les créateurs vont s’approprier cette matière qui offre de nombreuses possibilités : constructions en volume, vêtements sans couture… Ils mènent des expériences diverses comme l’incrustation de textiles (soie, mousseline,…). Leur recherche porte également sur la structure avec le développement du feutre léger et transparent. Un travail sur la couleur permet des orientations graphiques avec des motifs réalisés de pièces pré-feutrées, découpées et incrustées.

23 feutriers ont été invités à présenter leurs créations, soit une centaine de pièces exposées : tentures, installations, objets du quotidien (abat-jours, chaises,…), animaux (poissons, chien, souris,…), vêtements (robes, cravates,…), sculptures…

Cette nouvelle exposition prend possession de l’ensemble du musée et dialogue avec les lieux, les ambiances mais aussi les machines, les objets de chapellerie…  un voyage feutré qui mènera le visiteur de surprises en découvertes !

 


 

Les animations sous la yourte

  • Empreintes feutrées : Les visiteurs qui le souhaitent pourront réaliser le moulage en feutre d’une partie de leur corps (main, pied, visage). Ces créations feutrées seront présentées au public le temps de l’exposition.

          Dimanche 14,  mardi 16 et mercredi 17 mai de 14h30 à 19h.
 

  • Créez votre ornement en feutre : découverte de la technique du feutrage à l’aiguille.

          Samedis 20 mai, 8 juillet et 21 octobre de 10h à 12h.
 

  • Réalisez votre tapis en feutre : atelier manuel, créatif & collectif autour de la yourte.

          Lundi 17 juillet et lundi 7 août de 9h à 17h.
 

Renseignements et réservations : 04 77 94 23 29